• Dag
45 vues
  • Dag

Bonjour,

Voilà 18 ans nous apprenions que notre petite fille Océane était aveugle. Pour nous débutait alors un long parcours semé d’embûches.

Il a fallu d'abord trouver un centre pouvant lui apprendre les méthodes palliatives. Ce centre se trouvait à Villeurbanne et accueillait Océane 45 minutes tous les 15 jours. Très vite les médecins se sont rendus compte qu'Océane souffrait d'une autre pathologie: l'autisme. Elle avait alors 2 ans.

Les choses se sont alors encore compliquées car il n'était plus question d'une prise en charge tous les 15 jours mais d'une prise en charge beaucoup plus fréquente. Mais les centres d'accueil sont peu nombreux. Nous nous sommes alors tournés vers le CAMSP (centre d'action médico-social précoce)de Montbrison, où la prise en charge était de 45 minutes trois fois par semaine.

A l'âge de 6 ans, plus question de continuer avec le CAMSP car Océane avait atteint la limite d'âge.

Nous avons donc demandé des avis aux spécialistes, pour savoir s'il valait mieux faire prendre en charge Océane dans un centre pour autistes avec traitement de la cécité ou dans un centre pour déficients visuels avec traitement de l'autisme. Leur réponse a été claire: il convenait de placer Océane dans un centre pour déficients visuels. Et là un seul: Clermont Ferrand ce qui nous obligeait à la mettre en statut interne dès l'âge de 6 ans. Nous nous sommes battus pour qu'elle rentre en milieu de semaine à la maison mais ceci avait un coût de taxi non négligeable pris en charge par le Conseil Général du Puy de Dôme pour une petite fille de la Loire.

C'est dans ce cadre qu'est née l'association Les Yeux du cœur en 2009.

But premier : organiser des événements culturels et sportifs afin d'apporter une aide financière au centre accueillant Océane

Puis au fil du temps l'association s'est tournée vers d'autres objectifs et ouverte à d'autres familles.

Deuxième but : Apporter une aide financière aux familles ayant dans leur entourage des personnes autistes et ou aveugles ou des personnes aveugles et/ou autistes dans un projet éducatif et ce dans la mesure de nos moyens.

Troisième but : montrer au grand public ce qu'est le handicap et plus particulièrement l'autisme et la déficience visuelle, ainsi que les méthodes palliatives existantes.

Quatrième but : faire prendre conscience à nos élus de la carence et du manque de places d'accueil pour de tels handicaps, notamment pour les adultes, en France, et plus particulièrement dans la Loire, avec pour finalité l'ouverture d'un foyer occupationnel avec un accueil de jour, pour adultes autistes qui prendrait en considération la déficience visuelle.

Au cours de la vie de notre association nous avons réussi à faire intégrer Océane dans un centre pour adolescents autistes de notre région qui prend en considération la déficience visuelle de notre enfant et ça c'est une vrai victoire.

Aujourd'hui nous avons bon espoir de voir ouvrir un foyer occupationnel pour adultes autistes avec handicap associé.

L'Association est reconnue d'intérêt général.

102 vues
  • Dag

L'association les yeux du coeur, reconnue d'intérêt général, organise diverses animations tout au long de l'année. Cela va d'un concert dans une église à un après-midi théâtre dans une salle des fêtes, en passant par sa traditionnelle journée festive le deuxième week-end de mai.

L'ensemble de ces manifestations a pour but de faire parler de l'autisme et de la déficience visuelle, et de dénoncer le manque de structures d'accueil pour les personnes porteuses de ces handicaps.

Ces différentes manifestations nous permettent de collecter un peu de fonds, fonds qui servent à aider les structures existantes accueillant les personnes autistes avec ou sans handicap associé ou à aider directement ces personnes

 

#lesyeuxducoeur #lesyeuxducoeur

78 vues
1
2